FR  US  Accueil
loading ...

Série Albums Vues d'Ivry


Vues d'Ivry






Prix public : 16,00 €   

La loi Lang 81-766 du 10 Août 1981 stipule que le prix des livres, est fixé par les éditeurs.

Il est donc le même dans toutes les librairies.

Les éditeurs peuvent aussi modifier ces prix sans préavis.

The Lang Law 81-766 of August 10, 1981 states that the price of books, is set by the publishers.

It is therefore the same in all libraries.

Publishers may also modify these prices without notice.




Paru le 01 Octobre 2002
Album BD de la Série : Vues d'Ivry
Dessinateur : Joëlle Jolivet
Scénariste : Joëlle Jolivet
Editeur : CORNÉLIUS
Collection : BLAISE
Genre : Art-illustration
Public : Tous Publics
EAN : 9782909990507

Album BD en noir & blanc, Couverture Cartonnée
En mm : largeur 210, hauteur 280, épaisseur 6
48 pages

 Voir la couverture

 Voir une page


Ce qu'en dit l'éditeur .....


Ivry, le métro vous dépose à la frontière. Bienvenue dans la banlieue sud de Paris, loin du bouillonnement incessant de la capitale. Ici, les jardins continuent de pousser derrière le béton, et les terrains vagues ne sont plus des lieux sordides mais des "ailleurs" étranges et poétiques.
À l'opposé des clichés racoleurs, ce recueil d'illustrations constitue un reportage graphique sensible et décalé sur la vie en banlieue. Avec Vues d'Ivry, Joelle Jolivet, dépeint un quotidien pittoresque et tranquille: ici, c'est tous les jours dimanche, on fait pousser des radis près du fort, on va boire un verre rue Mirabeau au "Petit Chez Soi"... Au loin, on entend le vrombissement des bulldozers qui s'activent, mais qui ne peuvent finalement pas grand chose contre un état d'esprit. Tout est paisible, et pourtant il y a dans l'air l'odeur du fantastique en suspension...
Est-ce la technique de la linogravure (proche du bois gravé) qui tranche avec le réalisme clinique des instantanés ? Les masses noires et les découpes accidentées du dessin font basculer le regard vers une perception plus onirique du décors, et laissent la sensation que le mystère n'est jamais bien loin.
Habitant elle-même Ivry, Joëlle Jolivet porte un regard à la fois tendre et sans concession sur sa ville, et se plait à capturer ces coins de rues et ces landes d'asphaltes, où le temps semble suspendu. Dans cette ville à échelle encore humaine, les chantiers de constructions se succèdent, mais les silhouettes que l'on croise rappellent immanquablement ce qui a déjà disparu des quartiers de Paris : une poésie du bitume et des faubourgs, et le sentiment indicible qu'il y a un autre monde à voir pour qui sait regarder.
Images : © CORNÉLIUS / Joëlle Jolivet
Share |
Nous écrire   Nous écrire à propos de cette fiche

L'avis des bd.nautes ....



Pas encore de critiques, soyez le premier à donner votre avis !


Cliquez ici pour mettre votre avis !!!!