FR  US  Accueil
loading ...

Série Albums La Fête des Mères


La Fête des Mères






Prix public : 17,00 €   

La loi Lang 81-766 du 10 Août 1981 stipule que le prix des livres, est fixé par les éditeurs.

Il est donc le même dans toutes les librairies.

Les éditeurs peuvent aussi modifier ces prix sans préavis.

The Lang Law 81-766 of August 10, 1981 states that the price of books, is set by the publishers.

It is therefore the same in all libraries.

Publishers may also modify these prices without notice.




Paru le 14 Novembre 2009
Album BD de la Série : La Fête des Mères
Dessinateur : Amanda Vähämäki
Scénariste : Amanda Vähämäki
Editeur : FREMOK
Collection : AMPHIGOURI
Genre : Labels indépendants
Public : Ados-Adultes
EAN : 9782350650418

Album BD en couleur, Couverture Cartonnée
En mm : largeur 210, hauteur 265, épaisseur 11

 Voir la couverture

 Voir une page


Ce qu'en dit l'éditeur .....


La fête des mères est le deuxième livre d’Amanda Vähämäki publié par les Éditions Frémok. Profondément attachée aux singularités de l’enfance, l’auteur nous emmène en voyage au côté de deux enfants à l’imagination prolixe, vivant sur une île coupée du reste du monde. Passionnés d’histoires d’épouvante et d’affabulations diverses, nos deux protagonistes vont découvrir une télécommande qui leur permet de voyager dans le temps… La Fête des mères est un récit à l’univers graphique coloré et aux traits volontairement enfantins (tracées aux pastels et aux crayons) qui en renforce la puissance révélatrice. Capturant avec justesse les préoccupations,discours et fantaisies de l’enfance, Amanda Vähämäki, avec malice, utilise le genre de la Science-Fiction comme prétexte à fixer touteune société insulaire tournée sur elle-même, dans l’attente des bateaux du continent et de leurs cargaisons d’histoires. Une nature sauvage laissée en pâture aux enfants, qui y fuient l’enfermement du monde de ces adultes, figés dans leurs règles et dont les comportements étranges sont autant de signes d’un malaise profond. Un tableau lumineux, dont le foisonnement graphique retranscrit les chimères créées par les enfants, dans leur quête pour échapper au désœuvrement. Matérialisés sous la forme d’une télécommande, leurs subterfuges pour repousser les limites irréductibles de l’île plongent le lecteur dans un doute que l’auteur choisit délibérément de ne pas élucider. Avons nous été témoins d’un rêve ?
Images : © FREMOK / Amanda Vähämäki
Share |
Nous écrire   Nous écrire à propos de cette fiche

L'avis des bd.nautes ....



Pas encore de critiques, soyez le premier à donner votre avis !


Cliquez ici pour mettre votre avis !!!!