FR  US  Accueil
loading ...

Série Albums L'Usine à Tête de Gras


L'Usine à Tête de Gras






Prix public : 4,90 €   

La loi Lang 81-766 du 10 Août 1981 stipule que le prix des livres, est fixé par les éditeurs.

Il est donc le même dans toutes les librairies.

Les éditeurs peuvent aussi modifier ces prix sans préavis.

The Lang Law 81-766 of August 10, 1981 states that the price of books, is set by the publishers.

It is therefore the same in all libraries.

Publishers may also modify these prices without notice.




Paru le 23 Janvier 2013
Album BD de la Série : L'Usine à Tête de Gras
Dessinateur : Michel Esselbrügge
Scénariste : Michel Esselbrügge
Editeur : L'EMPLOYÉ DU MOI
Collection : VINGT-QUATRE
Genre : Aventure-Action
Public : Tous Publics
EAN : 9782930360546

Album BD en couleur, Broché
En mm : largeur 172, hauteur 210, épaisseur 4
24 pages

 Voir la couverture

 Voir une page


Ce qu'en dit l'éditeur .....


Un étrange bâtiment au milieu d'une drôle de forêt où deux amis un peu trop curieux s'aventurent. Ils embarquent avec eux le lecteur dans une déambulation sombre et absurde. « Les têtes de gras » sont des créatures au physique déroutant, des êtres de chair qui ne ressemblent à rien de concret et qui semblent avoir pour seule finalité de servir « d'êtres de compagnie » vers lesquels des personnes en détresse (malades ou dépressives, solitaires ou âgées) pourront diriger toute leur affection. Le remplaçant, idéal et bien plus pratique, des chiens, des chats ou des perruches. Ces têtes de gras sont élevées dans d'improbables bassins de liquide constitué de molécules génétiquement modifiées, de crachats... Le protagoniste principal, révolté par le destin de ces petites bêtes, décide d'agir et de faire sauter l'usine qui les abrite. Michel Esselbrügge est le démiurge de cet univers si proche de notre monde mais où notre logique paraît anormale. Ce jeune dessinateur allemand, insuffle dans la bande dessinée actuelle un vent de renouveau : petit maître de l'irrationnel et de la ligne « punk » qu'il mélange dans le but d'exploiter une fiction onirique et poétique. L'Usine à Têtes de Gras peut se lire comme une métaphore politico-sociale dans laquelle les affres de la solitude et de la disparition du lien social transparaissent. C'est également tout un mode de production/consommation et de vie bourgeoise que des jeunes idéalistes et impulsifs veulent littéralement faire « exploser » ! Mais l'action politique et la révolution se font rarement sans dommages collatéraux...
Images : © L'EMPLOYÉ DU MOI / Michel Esselbrügge
Share |
Nous écrire   Nous écrire à propos de cette fiche

L'avis des bd.nautes ....



Pas encore de critiques, soyez le premier à donner votre avis !


Cliquez ici pour mettre votre avis !!!!